Lettre à un jeune homme qui lutte avec la pornographie

Il y à quelques années, un jeune homme que j'aime énormément m'avait posé quelques questions sur différentes facettes de sa vie. Voici une partie de la réponse que je lui avais alors envoyé par rapport à sa lutte sur la pornographie. Évidemment, j'ai masqué les informations qui pourraient trahir l'identité du frère en question. Dans l'espoir que cela puisse en aider quelque-uns.


Cher frère et bien-aimé de Dieu, que la grâce et la paix te soient multipliées  ! (1 Pierre 1.2) Salut  !


J’ai voulu t’écrire dans un format plus sérieux et officiel que par la messagerie texte, car les messages instantanés ne laissent pas place à de bonnes réflexions et à la prière. Dans la passée, les gens s’envoyaient des lettres qui prenaient des semaines à se rendent à destination, puis à revenir, ce qui laissait beaucoup plus de place à la méditation et l’étude ; l’Histoire nous dévoile la richesse que pouvait occasionner ce mode de vie plus lent (comme en témoignent les lettres de John Newton par exemple).


Cette lettre, que j’essayerai de faire courte, est en réponse à deux questions que tu m’as envoyés : l’une concernant ton combat particulier, et l'autre [...] Tu sais, même si on ne se connait pas beaucoup, je t’affectionne comme un petit frère, et j’ai beaucoup à cœur ta croissance dans la grâce du Christ. Je loue le Seigneur de la confiance que tu me donnes en m’écrivant sur des choses aussi sérieuses, et ma prière est que Dieu puisse utiliser un serviteur aussi faible que moi pour te faire du bien, selon sa volonté et d’une manière ou d’une autre.


Maintenant, concernant tes chutes dans la pornographie. Mon frère, mon cœur est peiné que cette convoitise monstrueuse réussit à avoir son emprise sur toi. Je loue cependant le Seigneur que tu sois apte à le confesser, car cela montre au moins que tu n’es pas endurci au point de le cacher totalement. Tu t’attristes et te questionnes à savoir si le fait que tu tombes dans ce vice peut venir du fait que Dieu veut te montrer que l’étude et la productivité sont des idoles pour toi. Qui peut savoir les plans mystérieux et les actions de la Providence ? Il n’est pas de ma capacité et je n’oserai affirmer qu’elles sont les actions secrètes de Dieu. Peut-être que c’est effectivement le cas, ou peut-être que non. Dieu le sait !


Cependant, je me souviens que lorsque nous avons discuté au téléphone la première fois, tu semblais en effet être conscient que tes études de théologie et ton avancement dans la connaissance prenaient la place de la communion de Christ dans ton cœur. Quel danger que la connaissance mêler à l’orgueil ! Échanger les succulents parvis de la maison de l’Éternel pour être admiré des hommes, quelle folie ! Je sais que tu sais ces choses, car toi-même tu me parlais dans ce sens.


Voici ce que j’oserai affirmer et où m’ont conduit ma méditation et mes lectures lorsque je priais pour toi concernant cela : s’il y a une chose de claire de mon point de vue, c’est que tu me fais penser à un arbre qui chercherait à atteindre le ciel sans avoir de solides racines planter dans le sol. Ce que je veux dire, et je me permets t’écrire avec franchise, tenant pour acquis que c’est ce que tu désirs aussi, c’est que tu cherches à apprendre toujours plus dans l’étude majeure de la théologie et de l’apologétique, programmant minutieusement ton horaire en conséquence, alors que ton cœur n’est même pas enraciné solidement dans les bases de l’Évangile.


Mon frère, la pornographie n’est pas une petite affaire, c’est la grande porte par laquelle beaucoup de professants de la foi, de pasteurs et de professeurs se sont égarés pour ne jamais revenir. Comme tu le sais, la grâce de Dieu manifestée dans le Christ Jésus ne nous enseigne pas à devenir tous des professeurs de théologie ou même des pasteurs, mais elle « est apparue à tous les hommes, nous instruisant pour que, reniant l’impiété et les convoitises mondaines, nous vivions dans le présent siècle sobrement, justement et pieusement » (Tite 2.12).


Oh, mon frère, je suis le premier à encourager les jeunes hommes à étudier sérieusement la théologie, l’Histoire de l’Église, le grec et l’hébreu, la logique, la rhétorique, etc., mais je serai aussi le premier à les exhorter d’arrêter ces choses immédiatement si leur priorité n’est plus la piété. Bien-aimé, « fuis les convoitises de la jeunesse, et poursuis la justice, la foi, l’amour, la paix, avec ceux qui invoquent le Seigneur d’un cœur pur. » (2 Timothée 2.22) Pourquoi voudrais-tu autant savoir et si peu pratiquer ? Comment te tiendras-tu devant les frères et sœurs pour leur enseigner les voies du Seigneur alors que dans la nuit, tu regardes les voies du Diable ? Le Seigneur prendra-t-il plaisir et bénira-t-il ce service ?


Je ne dis pas ça pour t’accabler outre mesure mon frère, car je sais déjà que tu es toi-même écœuré de ce péché. Mais j’espère, par ces paroles, te montrer la vanité de vouloir enseigner au peuple de Dieu les choses élevées de la doctrine alors que tu n’as pas encore maîtrisé le christianisme 101. Je ne dis pas ça pour te faire honte, mais dans l’espoir que l’Esprit de sainteté t’accorde un nouvel empressement dans ton cœur par ces paroles ; empressement à vouloir anéantir ce péché en priorité. Sache que quiconque met le feu à son vêtement se brûlera, et que la convoitise, lorsque consommée dans le cœur, brûle et laisse des cicatrices qui marqueront ta vie, ton mariage et ton ministère. (Proverbes 6.27-29) Ce que Dieu veut vraiment pour ta vie présente est scripturairement clair :

«  Car la volonté de Dieu, c’est votre sainteté : abstenez-vous de la fornication ; que chacun de vous sache posséder son propre corps en sainteté et en honneur, non sous l’emprise de la convoitise, comme font les nations qui ne connaissent pas Dieu […] Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais dans la sainteté.  » (1 Thessaloniciens 4.3-5, 7)

C’est pourquoi, le meilleur conseil que je crois que je peux te donner par rapport à cette situation est le suivant : arrête la lecture de tes gros livres de théologie ; arrête tes enseignements et prends un temps sérieux pour le bien de ton âme et de ceux et celles qui seront sous ton enseignement  ! Jeûne, mon frère ; prie, mon frère ; retire-toi, prend la parole de Dieu, prend quelques livres sur l’Évangile et la convoitise, et va t’enfermer jusqu’à ce que ton péché soit mortifié  ! Tu vaincras ainsi ton idole de la connaissance et de l’honneur, en plus de vaincre la pornographie. Ne fais rien d’autre aussi longtemps que cela n’est pas réglé. Et par réglé, je ne veux pas dire que tu n’as plus aucune tentation, mais que tu ne tombes plus de manière régulière dans ce trou. Une chute dans ce péché ne disqualifie personne, mais des chutes répétitives le peuvent.


Confie-toi dans le Christ qui promet de t’aider si tu confesses et te repends de tes fautes. Recherche-le. Ne laisse aucun repos à ton âme tant que tu ne remarques pas l’œuvre de l’Esprit commencé à enraciner ton cœur dans sa grâce et sa communion. Puis persévère. Son désir n’est pas de te condamner, mais de te purifier afin que tu sois « un vase d’honneur, sanctifié, utile au maître, préparé pour toute bonne œuvre. » (2 Timothée 2.21) Je prie déjà pour toi et j’ai l’assurance que le Seigneur te fera écraser la tête du serpent et que tu te tiendras debout devant lui. Fuis l’hypocrisie, ne prétend pas être autre chose que ce tu es. Mais si tu t’entêtes à vouloir atteindre la cime des arbres sans d’abord t’enraciner profondément dans le sol, le moment les vents puissants souffleront, ta chute en sera seulement plus douloureuse et davantage visible par tous.


C’est avec la liberté que me procure l’amour que j’ai pour toi qui me fais te parler ainsi. Je t’aime tant dans le Seigneur. N’oublis surtout pas que le sang du Christ nous purifie de toute iniquité, et que la seule raison pour laquelle nous pouvons nous présenter avec hardiesse devant Dieu, alors même que nous péchons, c’est parce que nous sommes couverts de la justice du Christ !

Soli Deo Gloria

Vincent Lemieux

38 vues

Question ?

Archives

Abonne-toi et reçois des notifications lorsqu'un nouvel article s'ajoute ! 

Tu es maintenant abonné à mon blog ! Merci.